Fusion d’Issy et de Boulogne : les citoyens ne seront pas consultés !

P1070778.JPGLors du conseil extraordinaire du 9 juillet 2016, la majorité municipale UDI-LR d’Issy-les-Moulineaux a adopté le principe de fusion d’Issy-les-Moulineaux avec Boulogne-Billancourt. Et elle  a rejeté l’amendement de même que  le vœu déposés par le groupe Issy c’est possible (PS-UDE-Front Démocrate), alors qu’ils visaient à mettre en place une consultation de la population sur ce regroupement de communes.

Suite à ce conseil, de nombreuses questions restent en suspens et je déplore que cette séance n’ait pas donné lieu à un débat apaisé sur ce dossier. Le premier adjoint qui est intervenu a choisi le ton de la polémique et l’arrogance pour répondre à nos différentes interrogations. Le Maire, quant à lui en guise de réponse s’est contenté de déplorer la baisse des dotations financières de l’Etat pour justifier cette procédure de fusion.

En rejetant notre amendement, le Maire d’Issy-les-Moulineaux a ainsi choisi de ne pas associer nos concitoyens. Les Isséens ne seront donc pas consultés sur la création de la nouvelle commune regroupant Issy et Boulogne et sur ses conséquences en matière de fiscalité, de qualité de services publics …

Ceci est plus que regrettable, car ce projet n’avait pas été évoqué, ni présenté aux électeurs lors du débat électoral de Mars 2014. Néanmoins dans les semaines à venir je continuerai, avec mes collègues du groupe Issy c’est possible, à diffuser les informations dont les isséens ont besoin pour mieux comprendre, les différents enjeux de cette fusion. Car la transparence est pour moi l’une des garanties d’un bon fonctionnement démocratique.

Issy & Boulogne : Création d’une commune nouvelle ?

P1070508Le samedi 9 juillet 2016 à 10h30, se déroulera une séance extraordinaire du Conseil Municipal d’Issy-les-Moulineaux, à l’ordre du jour : « la création d’une commune nouvelle en lieu et place de la commune de Boulogne-Billancourt et de la commune d’Issy-les-Moulineaux ».

Une seule délibération sera discutée dans le cadre de cette séance publique.

Lors de ce Conseil, je souhaite que des éclaircissements soient enfin apportés officiellement sur les motivations de cette fusion, sur ce que les isséens auraient à y gagner.

Et dans l’intérêt des isséens, il est temps de transmettre aux habitants de notre ville des informations objectives et transparentes sur ce dossier. Un vrai débat démocratique doit être initié et bien au delà de groupes de travail institutionnels. Enfin la population doit pouvoir décider via un référendum local de la disparition ou pas de notre commune.
En démocratie, aucune organisation ne peut être constituée ou fonctionner efficacement sans une réelle adhésion de la population. Sans un assentiment populaire, cette fusion sera vouée à l’échec :  nos concitoyens doivent se prononcer.

Issy – Retour sur le Conseil Municipal du 2 Juillet 2015

logo-cop-21-carr--Voici les principaux points sur lesquels je suis intervenue lors du dernier Conseil Municipal d’Issy-les-Moulineaux qui s’est tenu le 2 juillet dernier.

J’ai souhaité interroger  la majorité municipale sur le système de Vidéo  protection anti- noyade qui va être mis en place à la piscine du Fort.

Lors de la présentation du rapport sur l’activité des marchés sur la ville, j’ai pris la parole pour souligner qu’il est regrettable que la majorité n’en profite pas pour présenter sa réflexion globale concernant le positionnement des marchés sur la ville. J’ai d’autre part indiqué les points du rapport qui nous posaient questions : « Dans ce rapport d’exploitation des marchés sur la ville : on constate tout d’abord une baisse du nombre d’abonnés et donc des commerçants moins fidélisés et d’autre part une redevance ville qui baisse de 5% par rapport à l’exercice précédent ». Et enfin je suis revenue sur un certain nombre de disfonctionnements sur les marchés : « Concernant l’activité des marchés à proprement parler pour Corentin Celton il faut souligner un certain nombre de problèmes récurrents : le plan de circulation sur le marché de Corentin Celton n’est pas optimal car la disposition des étales gêne l’accès à l’entrée du métro, et pour le marché du jeudi, il y a une sur-représentation de commerçants non alimentaires, proposant des vêtements et de la maroquinerie sans réelle diversité de choix : c’est regrettable. A Saint Lucie, on observe que comme nous l’avions pressenti, la réorganisation n’a pas rencontré un franc succès auprès des commerçants, puisque que cela a fait perdre ¼ des commerçants abonnés. Et d’autre part  vous nous avez indiqué que ce Marché de Ste Lucie devait être coupé en deux zones pour des raisons de sécurité or régulièrement des commerçants viennent s’installer devant la Poste du côté Auchan,  ainsi dans ce contexte le problème de sécurité reste entier ? »

La délibération concernant la suppression de la Zac des Colombiers a été l’occasion pour notre groupe de réaffirmer notre préoccupation vis à vis des problèmes de sureffectifs qui touchent le lycée Ionesco.  Car nous souhaitons qu’une solution pérenne soit trouvée dès que possible avec les acteurs institutionnels  compétents et que cette solution permette aussi le maintien des filières professionnelles sur Issy-les-Moulineaux.

En fin de Conseil j’ai posé une question diverse sur la  Cop21 : 21e conférence Climat que la France accueille en décembre prochain  pour savoir comment  globalement  notre ville serait associée aux  objectifs de cette conférence.

 

Fabienne Gambiez, démocrate isséenne, « je considère les enjeux locaux en fonction du projet et la personnalité qui le porte »

Fabienne GambiezMariée, mère de deux garçons de 16 et 10 ans, j’habite Issy-les-Moulineaux depuis plus de 15 ans. Je me suis toujours intéressée à Fabienne Gambiezla vie politique. Diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-Marseille et d’un DEA de Science Politique à Paris II, je suis aujourd’hui Cadre en marketing. Après avoir milité de longues années à l’UDF, en 2007 j’ai participé à la création du MOuvement DEMocrate.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/fabienne-gambiez-democrate-isseenne-je-considere-les-enjeux-locaux-en-fonction-du-projet-et-la-personnalite-qui-le-porte/#sthash.vGGiGUAo.dpuf

Non cumul des mandats ! Issy doit être pionnière.

ICP magentaIssy a été pionnière de l’internet, elle doit être pionnière de la démocratie. La loi sur le non cumul des mandats de parlementaires et d’un exécutif local est définitivement adoptée.

N’attendons pas que les conservatismes trouvent des excuses en justifiant l’injustifiable. Nous sommes une démocratie en retard où les mandats d’élus ne tournent pas assez, où la démocratie ne se rafraîchit que trop lentement, où la rengaine permanente est : « il est bien/elle est bien, mais il/elle doit attendre encore un peu ». Si on les écoute, « pour être élu, il faut avoir été élu ». Ce sont ces mêmes conservatismes qui se reproduisent partout dans notre société et qui font que les jeunes enchaînent les stages et les CDD avant de trouver un emploi stable. Ce manque de confiance et cette recherche permanente de justificatifs sur pièces et préventifs avant même d’avoir donné ce que l’on a dans le ventre freine l’innovation et conduit au repli sur soi.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/non-cumul-des-mandats-issy-doit-etre-pionniere/#sthash.OvkoIoSo.dpuf

Hélicoptères, lisez et soyez les seuls juges…

trajectoire1Des mots très durs sont prononcés dans cette campagne par les sortants. On n’a jamais vu à Issy, une campagne électorale commencer par des termes parlant de menteurs et de mensonges figurant en gros et en gras sur des tracts. Cela n’honore pas la démocratie locale. Alors, puisque ce débat dérape, puisque ce document est déjà sur la place publique, lisez et soyez les seuls juges des conclusions de l’échange entre la DGAC et le Maire sortant d’Issy.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/helicopteres-lisez-et-soyez-les-seuls-juges/#sthash.pS8WeaAR.dpuf

Open data, une exigence au service des Isséens [épisode 1]

opendataL’Open data ne se résume pas à une proclamation. C’est avant tout un état d’esprit, une manière de concevoir la politique. Issy a été pionnière, parmi les premières villes à découvrir et à mettre en avant l’Open data. Mais elle s’est arrêtée là. Vous pouvez éplucher le site de la ville en tous sens (la faute à son ergonomie?), vous trouverez très peu de documents en Open data, à part le budget municipal. Vous cherchez des plans, des documents liés aux projets de tours au Pont d’Issy? Vous ne trouverez rien d’autre qu’un article vous disant que le projet est parfait, magnifique et porteur de progrès pour la ville. Aucune information concrète sur les m² futurs, sur les aménagements publics futurs et les désagréments …

Nous partirons de l’existant et après mars 2014, nous allons construire avec vous une véritable cité en Open data. Budget, délibérations, projets d’urbanisme, projets citoyens, concertations… Nous allons, à partir du site de la ville, vous proposer une démarche exigeante qui vous permettra de constater à chaque instant l’utilisation de vos impôts, la réalité de l’avancement des projets et pouvoir vous emparer des sujets liés à votre vie quotidienne. Nous allons mettre en pratique l’article 14 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen qui stipule : « Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs Représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée. » Question de philosophie !

L’Open data est la première marche de la ville connectée et numérique que nous promouvons, au service des habitants, des associations, des entreprises. Nous prenons l’engagement de vous rendre la ville, de ne plus la confisquer au profit d’un homme ou d’un parti; avec l’Open data, nous vous offrons la garantie de la transparence et la confiance, ces valeurs qui nous animent.

Thomas Puijalon

– See more at: http://www.puijalon.fr/open-data-une-exigence-au-service-des-isseens-episode-1/#sthash.ZGZKV5zQ.dpuf

Les 23 et 30 mars prochains, vous voterez aussi pour vos délégués à l’agglomération GPSO

GPSOPour la première fois, les dimanches 23 et 30 mars 2014, les citoyens des communes de plus de 10 000 habitants élisent au suffrage universel direct leurs conseillers communautaires en même temps que leurs conseillers municipaux.

Jusqu’à présent, les conseillers communautaires de Grand Paris Seine Ouest ( GPSO ) étaient désignés par et parmi les conseillers municipaux.

La liste ISSY C’EST POSSIBLE va proposer un bulletin de vote unique comportant deux listes de noms :

– L’une pour les candidats au Conseil Municipal

– L’autre pour les candidats au conseil communautaire ( GPSO ). Ceux-ci seront obligatoirement des élus du conseil municipal afin de souligner le lien qui unit conseil municipal et communautaire.

Pour la ville d’ISSY LES MOULINEAUX, le nombre de délégués communautaires sera de 15 délégués. Ces élus municipaux seront également membres du Conseil de Communauté d’agglomération de Grand Paris Seine Ouest.

GPSO dispose de par la Loi de compétences obligatoires en matière de :

– Développement économique,

– Aménagement de l’espace communautaire

– Equilibre social de l’habitat

De compétences optionnelles :

– Voirie, stationnement d’intérêt communautaire

– Environnement et cadre de vie

– Equipement culturel et sportifs d’intérêts communautaires

– Assainissement

De compétences facultatives :

– Enseignement de la musique, de la danse et de l’art dramatique

– Soutiens des clubs féminins de très hauts niveaux

– Mise en lumière de bâtiments remarquables.

La création du futur Grand Paris modifiera en profondeur le mode de fonctionnement de l’intercommunalité dans les trois départements de la première couronne (92, 93 et 94) et Paris.

Dans ce contexte notre liste « Issy c’est Possible » présentera des candidats soucieux de faire vivre une coopération réelle entre ces différences structures, basée sur le dialogue et l’intérêt général du territoire.

– See more at: http://www.puijalon.fr/les-23-et-30-mars-prochains-vous-voterez-aussi-pour-vos-delegues-a-lagglomeration-gpso/#sthash.ffrg9mvP.dpuf