Issy : mobilisation pour faciliter l’accès à la gare de Clamart

Clamart le 17 juillet 2015. Mobilisation contre fermeture souterrain de la care, elus PS et Front democrate venus tracter pour reclamer sa reouverture

HierClamart le 17 juillet 2015. Mobilisation contre fermeture souterrain de la care, elus PS et Front democrate venus tracter pour reclamer sa reouverture

Aucune solution n’est proposée aujourd’hui pour permettre aux riverains isséeens d’accéder à la gare de Clamart dans de bonnes conditions. Les personnes à mobilité réduite, les personnes âgées … sont contraints d’emprunter un escalier ou de faire un long détour.

Lors d’un tractage, nous sommes allés à la rencontre des riverains  car  comme je l’ai souligné à la journaliste du Parisien « les habitants des Hauts-d’Issy sont privés de cet accès prioritaire, il faut trouver une solution rapidement ».

Article dans le Parisien

Issy – Retour sur le Conseil Municipal du 2 Juillet 2015

logo-cop-21-carr--Voici les principaux points sur lesquels je suis intervenue lors du dernier Conseil Municipal d’Issy-les-Moulineaux qui s’est tenu le 2 juillet dernier.

J’ai souhaité interroger  la majorité municipale sur le système de Vidéo  protection anti- noyade qui va être mis en place à la piscine du Fort.

Lors de la présentation du rapport sur l’activité des marchés sur la ville, j’ai pris la parole pour souligner qu’il est regrettable que la majorité n’en profite pas pour présenter sa réflexion globale concernant le positionnement des marchés sur la ville. J’ai d’autre part indiqué les points du rapport qui nous posaient questions : « Dans ce rapport d’exploitation des marchés sur la ville : on constate tout d’abord une baisse du nombre d’abonnés et donc des commerçants moins fidélisés et d’autre part une redevance ville qui baisse de 5% par rapport à l’exercice précédent ». Et enfin je suis revenue sur un certain nombre de disfonctionnements sur les marchés : « Concernant l’activité des marchés à proprement parler pour Corentin Celton il faut souligner un certain nombre de problèmes récurrents : le plan de circulation sur le marché de Corentin Celton n’est pas optimal car la disposition des étales gêne l’accès à l’entrée du métro, et pour le marché du jeudi, il y a une sur-représentation de commerçants non alimentaires, proposant des vêtements et de la maroquinerie sans réelle diversité de choix : c’est regrettable. A Saint Lucie, on observe que comme nous l’avions pressenti, la réorganisation n’a pas rencontré un franc succès auprès des commerçants, puisque que cela a fait perdre ¼ des commerçants abonnés. Et d’autre part  vous nous avez indiqué que ce Marché de Ste Lucie devait être coupé en deux zones pour des raisons de sécurité or régulièrement des commerçants viennent s’installer devant la Poste du côté Auchan,  ainsi dans ce contexte le problème de sécurité reste entier ? »

La délibération concernant la suppression de la Zac des Colombiers a été l’occasion pour notre groupe de réaffirmer notre préoccupation vis à vis des problèmes de sureffectifs qui touchent le lycée Ionesco.  Car nous souhaitons qu’une solution pérenne soit trouvée dès que possible avec les acteurs institutionnels  compétents et que cette solution permette aussi le maintien des filières professionnelles sur Issy-les-Moulineaux.

En fin de Conseil j’ai posé une question diverse sur la  Cop21 : 21e conférence Climat que la France accueille en décembre prochain  pour savoir comment  globalement  notre ville serait associée aux  objectifs de cette conférence.

 

Hauts d’Issy : Nouvelles nuisances pour les riverains de la gare de Clamart

PLACE DE LA GARE CLAMARTUne enquête publique se déroule à Clamart jusqu’au 22 mai inclus, sur le déclassement de la place de la Gare pour y établir un projet immobilier d’envergure. Je suis convaincue que ce projet risque de générer de fortes nuisances pour les habitants des Hauts d’Issy. Voici la contribution que j’ai adressée au commissaire enquêteur pour émettre mes réserves.

« Je suis opposée au déclassement de la place de la gare de Clamart et au projet d’aménagement.

En tant qu’élue d’Issy-les-Moulineaux, commune voisine, je suis préoccupée par l’ensemble des conséquences de ce projet, et par les nuisances que risquent de subir les isséens.

En effet, actuellement la gare de Clamart constitue une desserte privilégiée pour de nombreux isséens habitant sur les Hauts d’Issy ou le quartier du Fort.

Dans le cadre de la future ligne 15 du GPE, la gare de Clamart va devenir une desserte stratégique, qui va attirer des voyageurs supplémentaires, ce qui nécessite d’ouvrir et d’élargir les accès de la gare. Pourtant c’est le contraire qui risque d’être mis en place avec ce projet, il va isoler la gare, qui va se retrouver enclavée et les acheminements seront réduits.

De plus, l’obstruction du passage sous terrain sous la voie ferrée impose aux riverains de la rue du chemin Vert sur Issy d’effectuer un grand détour pour accéder à la gare de Clamart et les personnes à mobilité réduite ne disposent plus du moindre accès aménagé à la Gare, ce n’est pas conforme à la loi.

Ainsi en l’état ce projet me semble néfaste pour les riverains isséens et je ne comprends pas pourquoi les habitants d’Issy-les-Moulineaux n’ont pas été directement consultés dans le cadre de cette enquête publique.

Nous vivons sur des territoires qui sont interdépendants les uns des autres, pourquoi ne pas avoir associé les isséens à cette enquête publique, alors qu’ils risquent de subir pleinement les nuisances d’un tel projet ? « 

Quelle desserte pour le Fort d’Issy?

entree-fort-dissy-300x168Le quartier du Fort a été inauguré le 1er juin. Je souhaite bien entendu la bienvenue à tous nos nouveaux concitoyens qui ont choisi de s’installer à Issy.

Pour répondre à l’arrivée de nouveaux habitants, lundi 3 juin s’est tenue une réunion publique sur la desserte des Hauts d’Issy.

Jusqu’alors le projet municipal n’avait été que succinctement défini. Lors de cette réunion les différents aménagements de lignes de bus (169, 290, TUVIM) de voirie ont été présentés entrainant de vives réactions d’inquiétude. Les riverains et l’association ACTEVI notamment avaient déjà demandé la réunion d’un groupe de travail regroupant les différents acteurs concernés pour étudier de manière approfondie ce dossier. Suite à cette réunion, face aux réactions des participants, le député-maire a enfin accepté cette démarche de concertation.

Sur ce type de dossier, il est déterminant que chacun puisse s’exprimer, que les inquiétudes soient écoutées. Dans la gestion de ce dossier, le risque pour notre ville serait que naissent des tensions entre les différents quartiers concernés, une animosité des uns envers les autres.

J’ai du mal à comprendre pourquoi la Municipalité a tant attendu, pour tenter de régler ce dossier de la desserte du Fort. En Conseil Municipal, elle a été interrogée à de multiples reprises sur ce sujet. Il a été systématiquement répondu que tout était maitrisé, que les solutions étaient trouvées.

Il semble en fait qu’il y a encore beaucoup de chemin à faire pour répondre aux attentes des isséens concernés par cette desserte et rien ne remplacera une véritable concertation préalable de l’ensemble des parties prenantes.

Téléphérique Issy-les-Moulineaux ?

Ce matin le Parisien a publié un article consacré au téléphérique entre le centre ville et les hauts d’Issy, projet qui semblait enterré depuis plus de cinq ans.

 

La journaliste cite Jean-Marc Brison de l’association isséenne de défense de l’environnement Actevi qui connait parfaitement le dossier et ses limites, et revient aussi sur certains des éléments que j’ai évoqués ici même sur ce sujet.

Téléphérique : le Maire d’Issy veut avoir raison à tout prix ?

Des isséens proches du centre-ville ont reçu il y a quelques jours, un courrier du maire, accompagné d’une revue de presse consacrée à différents projets de téléphériques à travers le monde.

 

Il faut sans doute rappeler qu’en Février 2008, la municipalité d’Issy-les-Moulineaux a dû retirer un projet de téléphérique entre la Mairie et les Hauts d’Issy, car il était clairement rejeté par les habitants, à cause notamment des nuisances sonores et visuelles. 

 

Alors effectivement à travers le monde, certaines villes ont choisi ce mode de transport, pourquoi pas, quand la topographie des lieux s’y prête.  Mais chaque cas est spécifique et sur Issy, les riverains avaient clairement refusé les nuisances du projet.

 

Aujourd’hui que souhaite nous montrer le maire : que sur ce projet il a plus raison que les habitants ?

Et à quoi rime cette démarche 5 ans plus tard ?

 

Alors que les travaux de l’escalier mécanique vers les Epinettes sont en cours, qu’un projet d’aménagement de nouvelles voies de bus (liaisons entre les Hauts d’Issy et le Centre-ville) a été présenté aux riverains le 28 Février dernier, la municipalité ressort le spectre du téléphérique, cela apparait incohérent.

 

J’espère qu’il ne s’agit pas ainsi d’opposer les nouveaux arrivants du Fort, aux riverains du Centre-ville installés depuis plus longtemps ?

 

Il est un fait que le Maire d’Issy-les-Moulineaux n’a jamais accepté d’être contraint en pleine campagne municipale de 2008 de retirer son projet, mais c’est aussi une des règles de la vie politique, que d’accepter qu’en dernier recours ce soit la population qui choisisse. Cela s’appelle la démocratie !