David Boquet, Démocrate isséen, sur une liste « riche d’idées novatrices »

IMG_5058J’ai 41 ans, je suis d’origine Havraise, j’ai vécu plusieurs années à Rouen avant de m’installer en 1999 à Boulogne Billancourt Sud où je travaillais à l’époque. Même si je n’étais pas très bien logé dans mon immeuble 1900 sous les toits, la ville était vivante, et j’aimais y vivre. C’est en 2004 que j’ai emménagé à Issy Les Moulineaux dans le quartier de la ferme. Un quartier que j’ai vu profondément changer, ainsi que le quartier voisin de Meudon. Etant informaticien sur Saint Quentin en Yvelines, je me suis dans un premiers temps réjoui d’un centre commercial et d’une ligne RER plus proche. J’ai bien évidemment applaudi la prolongation de la ligne T2 jusqu’à la Porte de Versailles. Je pensais que notre maire avait pour objectif de faire une ville aussi vivante que celles que j’avais pu connaître, et que sa stratégie de rénovation de la ville était une étape transitoire pour attirer de nouveaux habitants et y créer un centre de vie. Les années qui ont suivi m’ont montré que je me trompais. Le bétonnage est devenu à Issy Les Moulineaux un but alors que c’est un moyen.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/david-boquet-democrate-isseen-sur-une-liste-riche-didees-novatrices/#sthash.mBGm2gvV.dpuf

Georges Tixier, candidat (PS) pour qu’Issy retrouve l’harmonie et non la démesure

tixierJe m’appelle Georges TIXIER. Je suis ingénieur de formation. J’habite à Issy-les-Moulineaux depuis 1985. Cette ville proche de Paris, jouissant d’un bon réseau de transports en commun, présentait beaucoup d’opportunités grâce à ses nombreuses friches industrielles. On pouvait espérer un développement harmonieux avec des constructions équilibrées de logements et de bureaux, la percée de pistes cyclables, l’augmentation des surfaces d’espaces verts en proportion de celle du nombre d’habitants. Au lieu de cela du béton (même le quartier bétonné du fort habilement baptisé éco-quartier !), pas un seul espace vert supplémentaire quand la population s’est accrue de 20 000 habitants. Ceux-ci au contraire ont même été rognés avec par exemple la construction d’un immeuble dans le jardin attenant au parc Henri Barbusse. Au lieu de pistes cyclables quelques dangereuses autorisations de rouler à contre-sens des véhicules à moteur.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/georges-tixier-candidat-ps-pour-quissy-retrouve-lharmonie-et-non-la-demesure/#sthash.iGgoc5HS.dpuf

Nadège Labadie, PS, «Il est possible d’être réaliste et de construire la ville de demain»

Nadège-Labadie« L’anticipation du bien-être des habitants et de leurs besoins n’est pas la priorité de la majorité municipale sortante »

Précédemment dans le 15ème arrondissement de Paris, j’ai emménagé à Issy-les-Moulineaux avec ma famille en 2003, attirée à l’époque par des logements aux prix encore accessibles et un cadre de vie prometteur. Je résidais alors à Issy-Val de Seine. Force est de constater qu’au bout de quelques années, ce nouveau quartier n’a pas tenu ses promesses : le manque d’animation, de commerces et de restaurants se fait toujours ressentir. J’ai pu constater, au fil des années, que l’anticipation du bien être des habitants et de leurs besoins n’est pas la priorité de la majorité municipale.

See more at: http://www.puijalon.fr/nadege-labadie-ps-il-est-possible-detre-realiste-et-de-construire-la-ville-de-demain/#sthash.VKEs4bvq.dpuf

Avec Marie-Madeleine Martineau, pour une ville qui respire

portrait-M2-800Je m’appelle Marie Madeleine Martineau, j’ai 68 ans, retraitée de la fonction publique, mariée, mère de 2 enfants et grand-mère de quatre garçons dont je m’occupe régulièrement.

Diplômée de Sciences Po Strasbourg, j’ai passé le concours de l’Inspection Sanitaire et Sociale et ai commencé à exercer en Seine Saint Denis. J’ai intégré la ville de Paris au début des années 70 où j’ai terminé comme Administrateur, responsable  de la Sous-direction des Services aux Parisiens Retraités. J’ai effectué l’essentiel de ma carrière au Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris, tout en effectuant plusieurs mobilités, à l’ANPE en charge des nouvelles implantations sur la Région parisienne ,  au SIAAP et à LIIBRBS ,  organisme public en charge des grands  barrages de la Seine, de la  Marne,  de la production d’eau propre et d’assainissement… Je me suis d’ailleurs engagée auprès de France-Liberté contre la privatisation des ressources en eau. Ces questions très concrètes me paraissent d’importance pour nous les gens d’Issy,  qui vivons au  plus près de la Seine.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/avec-marie-madeleine-martineau-pour-une-ville-qui-respire/#sthash.BSFrgBwe.dpuf

Découvrez Paul Drezet, PS

Portrait de Paul DREZET

J’habite Issy-les-Moulineaux depuis le 1er Mars 1958 et j’ai donc bien vu évoluer cette Ville. J’ai 75 ans et suis donc en retraite. Mon père était ouvrier et ancien résistant dans le Jura où nous avons habité jusqu’en 1951 et ma mère devait faire des ménages pour améliorer l’ordinaire. J’ai toujours travaillé dans le secteur public : ministère de l’Économie et des Finances, puis magistrat à la Cour des comptes. Parallèlement, pendant 7 ans, j’ai été maître de conférences à l’ENA (cycle international), puis juge du Droit d’asile à la Cour Nationale du Droit d’Asile.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/decouvrez-paul-drezet-ps/#sthash.PywEylRh.dpuf

Yazid Amrouche, architecte, au service d’une ville plus douce, est sur la liste Issy c’est possible !

Je m’appelle Yazid AMROUCHE, né le 10 Mai 1966, marié, 2 enfants. Je suis Français d’origine Algérienne et Kabyle. J’habite et travaille à Issy-les-Moulineaux depuis 6 ans, en tant qu’Architecte. Ma double nationalité, ma double culture, ma double langue m’ont permis d’avoir une vision panoramique de la vie. Arrivé en France à l’âge de 23 ans après avoir suivi un cursus de niveau BAC +2 en Génie Civil, j’ai repris les études universitaires à l’école d’Architecture de Paris la défense jusqu’à l’obtention du diplôme d’architecte D.P.L.G. Cette période a été difficile car je ne disposais d’aucune aide et devais cumuler les études avec un emploi de façon à subvenir à mes besoins quotidiens.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/yazid-amrouche-architecte-au-service-dune-ville-plus-douce-est-sur-la-liste-issy-cest-possible/#sthash.OLJIHYb3.dpuf

Avec Stéphane Melcer (PS), les pionniers de l’aviation sont toujours isséens !

PhotoBonjour, Je m’appelle Stéphane Melcer. Je suis ingénieur Centralien et travaille dans le secteur aéronautique, au sein du groupe Safran. Je travaille actuellement à la mise au point du logiciel de commande du train d’atterrissage de l’Airbus A350. Ce nouvel avion, qui a réalisé son premier vol d’essai en juin dernier et devrait faire ses premiers vols commerciaux fin 2014, représente un marché très important pour l’industrie aéronautique française et européenne, avec d’ores et déjà plusieurs centaines de commandes

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/stephane-melcer-ps-sengage-sur-la-liste-issy-cest-possible-pour-prendre-de-la-hauteur/#sthash.YaKjZ93q.dpuf

Jean-François APIOU, démocrate isséen, sur la liste Issy c’est possible

photoJe suis Jean-François APIOU, j’ai 48 ans et suis célibataire. Je suis arrivé à Issy-Les-Moulineaux au milieu des années 90. Cadre dans une société financière d’un constructeur automobile européen, j’y ai exercé les fonctions de représentant du personnel et de représentant syndical. J’y ai appris à écouter, à entendre, à juger une question, une idée sur sa pertinence et non son origine. J’ai toujours essayé de répondre à ces questions en ayant le souci de l’intérêt commun dans le cadre de la réalité économique de l’entreprise. La politique fait partie de ma vie depuis toujours, l’engagement politique depuis peu d’années. A chaque chose son temps. Je me suis engagé à la création du MOuvement DEMocrate pour les valeurs de justice et de tolérance, dans la réalité économique du pays. Je suis centriste, viscéralement centriste parce que j’ai des convictions fortes, profondément ancrées de tolérance, d’humanisme et de justice en accord avec mes croyances les plus profondes. C’est un choix pas une hésitation.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/jean-francois-apiou-democrate-isseen-sur-la-liste-issy-cest-possible/#sthash.cjTYHd8w.dpuf

Monique François, PS, est sur la liste Issy c’est possible

Dernière d’une famille modeste de cinq enfants (père militaire, mère au foyer), née au Tonkin, j’ai vécu jusqu’à 5ans en « Indochine française »  puis, de 8 à 10 ans, au Sénégal – ce qui explique peut-être mon incompréhension et ma grande amertume face aux manifestations racistes! – .

De retour en France, nous avons été confrontés à la crise du logement des années 50; grosses difficultés pour toute la famille : situations variées et très précaires pendant 7 ans – mais des parents toujours courageux et optimistes! – jusqu’à l’obtention d’un appartement correct à Paris,  15ème arrondissement.

Pour moi, c’est alors le début de la carrière professionnelle : 4 ans Institutrice, en région parisienne; puis, stage de PEGC (Professeur d’Enseignement Général des Collèges), suivi de l’entrée à l’IPES (Institut Préparatoire à l’Enseignement Secondaire); et enfin, stage de CAPES, et statut de « Prof de maths » dans l’Education Nationale!  J’ai bénéficié, avec reconnaissance envers la république, de ces cinq années d’études rétribuées, impossibles à envisager pour la famille dans d’autres conditions. J’ajoute que j’ai aussi participé à plusieurs  stages offerts de formation continue, en particulier : stage d’un an « dans la vie active » (ouverture sur l’ANPE et l’APEC) et échange de professeurs franco-québécois, pendant une année à Montréal.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/monique-francois-ps-est-sur-la-liste-issy-cest-possible/#sthash.34DVRIYk.dpuf

Jean-Paul Widmer, pour la morale et les convictions, sur la liste Issy c’est possible

ma-photoJe m’appelle Jean-Paul WIDMER, j’ai 68 ans, divorcé et n’ayant plus de charge de famille.

Je suis retraité de la fonction publique (cadre A+), ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts (ICPEF) plus spécialisé dans le domaine du vivant (formation de base : ingénieur des travaux des eaux et forêts)

Isséen depuis 2005 pour des motifs professionnels, j’ai l’intention d’y rester pour des raisons pratiques (excellente desserte), de qualité de logement (confort et calme) et stratégique (une fille à Nantes, deux petites-filles près de St Dizier, des attaches à Rambouillet et Troyes).

L’éducation dont j’ai eu la chance de bénéficier aux Eclaireurs de France de 1954 à 1966 (scoutisme laïque) m’a suivi tout au long de ma vie :  -respect de l’autre quelque soit ses croyances, son origine sociale, ses capacités physiques ou intellectuelles, -intérêt du travail en équipe, – application d’une vraie démocratie participative qui implique l’écoute des arguments des uns et des autres avant toute prise de décision qui doit, si possible, être collégiale.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/jean-paul-wydmer-pour-la-morale-et-le-convictions-sur-la-liste-issy-cest-possible/#sthash.xNlbo8D6.dpuf