Issy : Point d’Appui doit retrouver sa vocation

Dans un récent article du Point d’Appui de Juin, il est question du Pont d’Issy.

L’article est rédigé de telle manière qu’il est essentiellement question de la partie “logements” du projet. Or il faut être honnête et rappeler que sur ce projet, la partie « logements et équipements publics » ne sont malheureusement que très limités :  il projet repose essentiellement sur la construction de trois tours de bureaux de 160 à 189 m de haut (232 260 m2 de bureaux, 13 500 m2 de logements dont 25 % de logements sociaux, 3500 m2 de commerces et 1200 m2 d’équipements).

Une telle proportion de nouveaux bureaux sur cette zone est d’autant plus préoccupante que cela aura des conséquences en terme de mobilité sur l’ensemble de la ville. En effet le nombre de parking est relativement limité sur ce projet pour inciter les occupants des bureaux à prendre les transports en commun, mais comment  le T2, le RER C vont-ils pouvoir absorber les nouveaux flux de populations générés par le projet (sachant que dans le même temps quatre autres projets d’envergure vont aussi entrainer de nouveaux flux de circulation : “Pentagone à Balard”, “Tour Triangle à la Porte de Versailles” « le projet de la ZAC Guynemer » et les “Projets de l’Ile Seguin”)?

D’autre part la construction de tours, au niveau de la trouée d’envol de l’héliport de Paris, entraine la modification de la trajectoire des hélicoptères et va amener ces mêmes engins à passer au-dessus de notre ville. Pour le moment, la majorité municipale est très discrète sur ce point, mais les riverains constatent depuis quelques semaines que les changements de trajectoires ont déjà commencé, et que les passages des hélicoptères sur le sud des futures tours sont déjà effectifs : avec toutes les conséquences que cela entraine en matière de qualité de vie. 

Donc j’estime que Point d’Appui doit retrouver sa vocation d’information. C’est un journal municipal destiné à donner de l’information aux isséens, des données complètes et objectives et non à servir de relai à la société de promotion immobilière commercialisant le programme du Pont d’issy.

[Dans la presse] Issy c’est possible… jusqu’en Suisse !

ICP magenta

On parle de la campagne Issy c’est possible jusqu’en Suisse, dans le magazine La Cité! Retrouvez le reportage sur Thomas Puijalon et le porte-à-porte à Issy-les-Moulineaux dans le cadre de la campagne Issy c’est possible.

Lire la suite : tp://www.puijalon.fr/issycpossible_jusquen_suisse/#sthash.tOyTPcU1.dpuf

Issy, connaissez-vous ces rues? [Insolite]

ICP jauneIssy-les-Moulineaux compte environ 144 rues, 12 avenues, 67 Allées ou Villas ou impasses ou promenades ou cités ou cours ou chemins, 22 places, 2 squares, 5 esplanades. Tous ces lieux ont un nom, issu de l’Histoire de la Ville, de son passé-industriel, agricole ou autre ou évoquant des personnalités qui, à un titre ou à un autre, ont marqué plus ou moins la vie d’Issy-les-Moulineaux. Pour un grand nombre, ces noms de rues ou avenues ou autres lieux évoquent facilement quelqu’un ou quelque événement ou points d’Histoire. Pour d’autres, en revanche, peu de personnes connaissent le nom de la personne, par exemple,que porte la rue.

Qui connaît Sainte Eudoxie, nom d’un allée d’Issy ? Ah bon ! Il y a une allée qui porte ce nom à Issy ? Mais où ?

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/issy-connaissez-vous-ces-rues-insolite/#sthash.qWwcJHkd.dpuf

Issy c’est possible, lance la course aux magnets et un jeu concours

nonameDimanche 23 Février, la liste Issy c’est possible lance sa collection 2014…  colorés, acidulés, variés… Ces 6 magnets vont s’arracher dans Issy.Un jeu concours récompensera les 5 premiers à reconstituer la collection complète des 6 magnets distribués lors de nos rencontres de terrain. Ces 5 premiers seront invités à un repas préparé par le Tête de liste Thomas Puijalon qui aime partager sa cuisine.Vous trouverez les heures et lieux de distribution au fil de la campagne sur le site http://puijalon.fr , la page Facebook tpuijalon et twitter @tpuijalon

Notre 1er rendez-vous sera le dimanche 23 février à 10h30 au Marché Corentin Celton et devant le Monoprix à Mairie d’Issy.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/issy-cest-possible-lance-la-course-aux-magnets/#sthash.OwHIbyOU.dpuf

Issy : Trou d’air au conseil municipal

ceinture« On vous prendra comme hôtesse de l’air » c’est ce qu’a répondu André Santini lors du dernier Conseil Municipal à une de mes questions concernant le projet de requalification de la Zac Léon Blum.

Que penser de ce type de remarque ? Que le Maire sortant souffre du mal de l’air, qu’il a un problème particulier avec les personnels de bord ou qu’il cherche tous les moyens possibles pour ne pas répondre aux questions qui lui sont posées?

Quel que soit le sens qu’il voulait donner à cette formule, je profite de ce billet pour affirmer toute ma considération aux professionnels de bords des compagnies aériennes. Etre hôtesse de l’air est une profession très honorable, qui nécessite un grand sens de la responsabilité pour assurer au quotidien la sécurité des passagers.

Ceci étant dit in fine on ne peut que déplorer des propos de ce style, et que le Maire ne cherche pas à répondre aux questions qui lui sont posées.

Je suis régulièrement interrogée par les isséens sur les différents projets mis en place sur la ville et le maire peut me faire confiance, je ne manque jamais de montrer aux isséens le type de réponses qu’il apporte à mes questions.