Hauts d’Issy : Nouvelles nuisances pour les riverains de la gare de Clamart

PLACE DE LA GARE CLAMARTUne enquête publique se déroule à Clamart jusqu’au 22 mai inclus, sur le déclassement de la place de la Gare pour y établir un projet immobilier d’envergure. Je suis convaincue que ce projet risque de générer de fortes nuisances pour les habitants des Hauts d’Issy. Voici la contribution que j’ai adressée au commissaire enquêteur pour émettre mes réserves.

« Je suis opposée au déclassement de la place de la gare de Clamart et au projet d’aménagement.

En tant qu’élue d’Issy-les-Moulineaux, commune voisine, je suis préoccupée par l’ensemble des conséquences de ce projet, et par les nuisances que risquent de subir les isséens.

En effet, actuellement la gare de Clamart constitue une desserte privilégiée pour de nombreux isséens habitant sur les Hauts d’Issy ou le quartier du Fort.

Dans le cadre de la future ligne 15 du GPE, la gare de Clamart va devenir une desserte stratégique, qui va attirer des voyageurs supplémentaires, ce qui nécessite d’ouvrir et d’élargir les accès de la gare. Pourtant c’est le contraire qui risque d’être mis en place avec ce projet, il va isoler la gare, qui va se retrouver enclavée et les acheminements seront réduits.

De plus, l’obstruction du passage sous terrain sous la voie ferrée impose aux riverains de la rue du chemin Vert sur Issy d’effectuer un grand détour pour accéder à la gare de Clamart et les personnes à mobilité réduite ne disposent plus du moindre accès aménagé à la Gare, ce n’est pas conforme à la loi.

Ainsi en l’état ce projet me semble néfaste pour les riverains isséens et je ne comprends pas pourquoi les habitants d’Issy-les-Moulineaux n’ont pas été directement consultés dans le cadre de cette enquête publique.

Nous vivons sur des territoires qui sont interdépendants les uns des autres, pourquoi ne pas avoir associé les isséens à cette enquête publique, alors qu’ils risquent de subir pleinement les nuisances d’un tel projet ? « 

Issy – Suppression de la zac des chartreux

ISSY 018Le Conseil municipal du 9 avril 2015 a voté la suppression de la Zac quai des Chartreux. Ce fut l’occasion de dresser un bilan des objectifs assignés par la délibération du 1er octobre 1998. Voici les points sur lesquels j’ai souhaité insister.

« Concernant tout d’abord les équipements publics et le logement nous saluons la construction de la Médiathèque des Chartreux, d’un groupe scolaire, d’une crèche et la part de logements construits :
en effet sur cette zac c’est 73% de logements (dont 25% de logements sociaux) qui ont été construits pour 27% de bureaux donc une proportion de logements que l’on ne retrouve malheureusement pas sur d’autres ZAC,

A propos du réaménagement de la RD7 : dans les textes de références, vous n’indiquez pas la délibération du 8 décembre 2005 dans laquelle cette assemblée avait pris une position unanime, en faveur de l’aménagement d’une 2 x 1,5 voies avec rond points.
Par la suite vous êtes revenus sur ces engagements et c’est donc malheureusement, un projet de 2 fois 2 voies qui a été mis en place.
La transformation de la RD7 se résume donc in fine à une série d’occasions manquées et à différents niveaux :
Tout d’abord pour les cyclistes ce projet aurait pu permettre la mise en place d’une vraie liaison de mobilité continue entre Paris et la Défense,
mais ce sont plutôt des pistes cyclables orientées loisirs en discontinu qui ont été mises en place sur cet axe.

Occasion manquée aussi pour les automobilistes, car sur cette RD7 aujourd’hui ils doivent emprunter des voies peu larges et tortueuses,
et ce sont au total 13 feux rouges qui ont été installés sur 1 300 m entre pont d’Issy et pont de Billancourt en plus non synchronisés, ce qui est générateur d’embouteillages.
Et quid de la qualité de l’air et en particulier de la concentration en particules fines sur cette zone à proximité d’une crèche et d’une école.
Nous n’avons pas d’informations sur ce point de santé publique dans cette délibération.

Concernant enfin la reconquête des berges de seine, un tel projet aurait pu permettre aux isséens de se réapproprier le fleuve élément structurant de notre territoire
mais ce ne sera pas le cas.
Pourquoi ne pas s’être inspiré de Bordeaux et de son quai des Chartrons qui a mis en place 2 fois 1 voie, avec tramway ce qui a permis de dégager une vraie promenade de 15 m de large qui est un vrai lieu de vie le week-end.
Donc dans l’ensemble, en dehors des équipements publics et du logement un bilan décevant face aux objectifs assignés. »

Issy, Modification du PLU réunion publique le 2 Mars 15

Dans le cadre de la modification du plan local d’urbanisme d’Issy-les-Moulineaux, une réunion publique de concertation se déroulera le lundi 2 mars à 20H00 au PACI.

Je vous incite à participer à cette réunion.

Les isséens doivent donner leur opinion, leurs souhaits. Ils doivent indiquer quelle ville ils veulent pour demain. C’est important de faire vivre la Démocratie dans notre ville. Même si un lundi de rentrée de vacances scolaire n’est sans doute pas une date idéale, venez vous informer sur l’avenir de votre quartier.

http://www.issy.com/taxonomy/term/697/venez-participer-a-l-elaboration-du-plu-lors-de-la-2eme-reunion-publique

Issy doit entrer dans une logique de création d’emplois

IMG_2387Issy est une ville dynamique qui a connu un énorme développement en matière d’emplois ces 20 dernières années. L’emploi industriel a été remplacé par de l’emploi tertiaire dans les médias, le numérique. Cet apport d’emplois s’est fait pourtant au détriment des Isséens. En effet, la part d’Isséens travaillant sur le territoire de la ville n’a fait que chuter pendant ces vingt dernières années. Si bien que vous n’êtes plus que 19,7% de la population isséenne à vivre et travailler dans la ville. Issy est donc devenue une ville où l’on habite mais ne travaille pas et une ville où l’on travaille mais où l’on n’habite pas. Notre ambition est de réconcilier les deux.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/issy-doit-entrer-dans-une-logique-de-creation-demplois/#sthash.LLqTO0Jf.dpuf

Nos engagements pour la démocratie locale

Retrouvez nos engagements pour refonder la démocratie locale à Issy-les-Moulineaux. Concertation, coopération, conseils de quartiers…

Téléchargez notre tract : http://www.puijalon.fr/nos-engagements-pour-la-democratie-locale/#sthash.sLtqWmwn.dpuf

RD7 à #Issy, préparons ensemble l’inspection du Président du Conseil général des Hauts-de-Seine

IMG_23081La presse annonce une grande visite d’inspection du Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, le 4 mars 2014… Tiens, c’est bizarre… Pourquoi le 4 mars???  Cela fait 6 ans que la RD7 est en chantier permanent, et tout d’un coup, comme une hirondelle qui croirait faire le printemps, voilà notre édile qui vient faire une visite à Issy.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/rd7-a-issy-preparons-ensemble-linspection-du-president-du-conseil-general-92/#sthash.hRk5nyVk.dpuf

Issy, le mépris et le discrédit, ça suffit !

ICP bleu-vertVous avez été nombreux, hier soir, lors de la manifestation organisée contre le survol de la ville par les hélicoptères, à nous dire votre incompréhension, votre stupeur et votre colère face au comportement des sortants. Passants, manifestants, voisins, riverains… vous nous avez fait part de votre déception face à cette équipe incapable de respecter la différence, l’expression de la pluralité et même la simple liberté d’opinion. Certains d’entre vous ont retrouvé les regards qui animaient les mêmes visages lorsque des cris de haine furent prononcés par les mêmes, le vendredi 15 juin 2012, lorsque Christiane Taubira vint sur le marché à la fin de la campagne des législatives. Issy n’a pas grandi depuis.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/issy-le-mepris-et-le-discredit-ca-suffit/#sthash.cxg2LCBT.dpuf

Hélicoptères, lisez et soyez les seuls juges…

trajectoire1Des mots très durs sont prononcés dans cette campagne par les sortants. On n’a jamais vu à Issy, une campagne électorale commencer par des termes parlant de menteurs et de mensonges figurant en gros et en gras sur des tracts. Cela n’honore pas la démocratie locale. Alors, puisque ce débat dérape, puisque ce document est déjà sur la place publique, lisez et soyez les seuls juges des conclusions de l’échange entre la DGAC et le Maire sortant d’Issy.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/helicopteres-lisez-et-soyez-les-seuls-juges/#sthash.pS8WeaAR.dpuf

Issy : Enjeux de la ligne rouge du Grand Paris Express

GPE92Il y a quelques jours l’enquête publique sur la future ligne rouge (15 sud) du Grand Paris Express est a été clôturée. Bien entendu j’ai apporté ma contribution au débat sur ce tronçon qui reliera les Hauts-de-Seine et la Seine-et-Marne d’ici à 2020. Ce projet sera déterminant pour l’aménagement du plan de transport sur notre ville dans les années à venir. Voici le contenu des arguments et des questions qui m’ont semblé primordiaux.

« Je suis favorable à ce projet, au tracé choisi et pour le 1er tronçon de la ligne qui passe par Issy, je reconnais son utilité publique.

Néanmoins j’estime qu’il existe un certain nombre de points préoccupants sur lesquelles je voudrais obtenir des garanties.

Tout d’abord, dans le cadre du chantier qui sera mis en place sur notre ville, la sécurité des personnes et des biens doivent constituer des objectifs prioritaires et ils doivent être reconnus comme tels.

D’autre part, il est indiqué que c’est un chantier à ciel ouvert qui sera mis en place pour la construction des gares, mais il n’est pas précisé les conséquences directes sur la circulation et la vie des isséens (bruit, trafic des camions …). Une large communication doit être mise en place avec les isséens, les associations pour associer le plus grand nombre au projet et informer sur les conséquences sur la vie quotidienne et en limiter les conséquences.

Concernant les aménagements des futures gares, je souhaite que les voies de circulation douces soient privilégiées pour accéder à ces gares et surtout qu’un vrai tronçon de pistes cyclables soit mis en place.

A propos des sous-sols concernés, j’estime qu’il n’est pas clairement précisé dans les documents transmis aux isséns, les types de sondages qui seront effectués pour déterminer la nature des terrains, or cela devrait être le cas. Le nombre de sondages par ilot n’est pas non plus précisé.

L’impact de ce programme sur les constructions est aussi un point très préoccupant. Il est d’autant plus inquiétant que sur Issy-les-Moulineaux c’est une zone d’habitat qui est directement concernée par les futurs travaux. D’ailleurs, l’impact sur les ouvrages existants n’est pas nié, il est indiqué que les risques sont liés à la qualité des constructions. Ainsi je considère que pour prévenir tous les risques dus aux travaux, chacune des constructions présentes sur le trajet doit faire l’objet d’un constat avant et après travaux. Il faut une osculation précise de chaque construction, des investigations poussées et suffisantes pour préserver les isséens des dommages ouvrages et des risques d’effondrement tel que ceux survenus dans Paris lors de la construction de Météor.

Au niveau du Parc Henri Barbusse, il est indiqué dans les documents d’enquête qu’un puits d’aération sera installé au sein de cet espace remarquable. Je suis préoccupée par les nuisances que cette installation risque de générer. Et je souhaite un remplacement en pleine terre de l’intégralité des arbres qui seraient impactés par ces travaux.

Enfin je déplore que dans le cadre des documents transmis aucune référence précise ne soit faite au prolongement de la ligne 12 et que la connexion de la Ligne 12 avec la gare Léon Blum n’apparaisse pas dans le document de présentation ! »

Pont d’Issy la tour IMEFA 52 : Modèle de construction à écarter

Une enquête publique se déroule actuellement et jusqu’au 26 octobre inclus. Elle concerne le projet de construction de tours au Pont d’Issy et plus particulièrement la 1ère des tours prévues sur cette zone. Voici la contribution que j’ai déposée sur le cahier d’enquête. Vous aussi apportez votre contribution, chacun doit s’engager et participer à l’avenir de sa ville.

 « Tout d’abord je m’étonne que l’ensemble du projet de ZAC du pont d’Issy soit scindé en plusieurs parties. A mon sens chacun des projets de tour ne peut être étudié individuellement. Les conséquences de ces édifications sont intimement liées les unes aux autres et doivent être étudiées conjointement.

 Je m’intéresserai aussi à la volonté de la construction d’une tour ?

Qu’il s’agisse du SRIF, du CDT, du PLH …, la ville d’Issy-les-Moulineaux s’est engagée à plusieurs reprises à concentrer sa politique d’urbanisme sur plus de densification. Or une tour ne représente aucun intérêt en termes de densification, puisque près d’1/3 de la surface de la tour sera nécessaire pour la maintenance de la tour, la  sécurité … : autant de surface « non efficaces ».

On sait d’autre part que ce  type de projet de tour est aussi contraire aux préoccupations actuelles d’économies d’énergie. Des spécialistes tel qu’Olivier Sidler, Directeur du bureau d’étude Enertech, rappelle  dans le numéro du 4 novembre 2010 du Moniteur, que sur les tours construites actuellement, la consommation d’énergie primaire est encore de 500 kWhep/m²/an, alors que la barre fixée par le Grenelle II de l’environnement est de 50 kWhep/m²/an.

Nous sommes donc très loin du concept de tour « écologique » présenté par la municipalité. 

Lire la suite