Issy, si on parlait des effets de la minéralisation …

concrete-wall-3176815_960_720Depuis quelques jours, nous vivons notre 2ème épisode de canicule en 2019.

Les isséens comme tous les français, respirent mal, dorment mal et souffrent de la chaleur. Mais le phénomène est d’autant plus aigu à Issy-les-Moulineaux, car la ville est très MINERALISEE.

La forte minéralisation des villes comme Issy entraîne diverses conséquences à la fois au niveau de la chaleur atmosphérique et environnementale. En effet la surface de notre ville est recouverte de matériaux imperméables, réfléchissant le rayonnement solaire, captant et maintenant la chaleur. Ces zones créent des « ilots de chaleur ». Un îlot de chaleur est en fait une zone urbaine ayant une température pouvant atteindre jusqu’à 10 degrés plus élevés qu’une zone non densifiée ou rurale. Et ces îlots de chaleur ont bien entendu un impact négatif et significatif sur l’environnement, mais aussi sur la santé des citoyens touchés par ce phénomène.

A Issy-les-Moulineaux face au réchauffement climatique, aux épisodes de canicule qui se multiplient et s’intensifient des réponses adéquates doivent être apportées d’urgence pour résoudre l’ensemble de ces dégradations environnementales et sanitaires … dûes à la forte minéralisation de la ville.

Une réflexion au sujet de « Issy, si on parlait des effets de la minéralisation … »

  1. Tout à fait d’accord : ce petit parvis est l’occasion de créer une petite « forêt urbaine » qui se prolongerait le long du conservatoire, où il y a encore un terrain vague.
    PS Pourquoi ne pas demander aux isséens de faire des propositions de végétalisation de la vielle, en explorant leurs quartiers ? . MMad

Les commentaires sont fermés.