Pour des mesures de la pollution de l’air sur Issy

young girl walking wearing a mask in the city street concept ofNotre ville a connu cette semaine mardi et mercredi un nouvel épisode d’alerte à la pollution de l’air pour dépassement des seuils, notamment en particules fines (polluants PM10).

On connaît les conséquences de la pollution atmosphérique, elle a des effets sur la santé et sur l’environnement … L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) l’a rappelé à différentes occasions notamment en 2005 où elle soulignait : « la pollution de l’air continue de faire peser une menace importante sur le plan sanitaire partout dans le monde ».

Dans ce contexte, je déplore une nouvelle fois que la sonde d’Airparif installée square Weiden à Issy ait été retirée à la demande de la municipalité. Ainsi il n’y a plus de mesure de la pollution effectuée spécifiquement sur notre ville.

Pourtant, Issy est directement exposée aux risques de pollutions atmosphériques. En effet la conjonction de l’usine d’incinération des ordures ménagères, la proximité du périphérique et de la RD7 exposent clairement les isséens aux risques de pollution de l’air et à leurs conséquences en terme de santé publique.

Dans une démarche de prévention notamment à destination des plus fragiles, et des enfants en bas âge, il serait souhaitable que des analyses de la qualité de l’air soient à nouveau effectuées de façon permanente sur Issy-les-Moulineaux pour apporter aux citoyens une information précise.