Pour des mesures de la pollution de l’air sur Issy

young girl walking wearing a mask in the city street concept ofNotre ville a connu cette semaine mardi et mercredi un nouvel épisode d’alerte à la pollution de l’air pour dépassement des seuils, notamment en particules fines (polluants PM10).

On connaît les conséquences de la pollution atmosphérique, elle a des effets sur la santé et sur l’environnement … L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) l’a rappelé à différentes occasions notamment en 2005 où elle soulignait : « la pollution de l’air continue de faire peser une menace importante sur le plan sanitaire partout dans le monde ».

Dans ce contexte, je déplore une nouvelle fois que la sonde d’Airparif installée square Weiden à Issy ait été retirée à la demande de la municipalité. Ainsi il n’y a plus de mesure de la pollution effectuée spécifiquement sur notre ville.

Pourtant, Issy est directement exposée aux risques de pollutions atmosphériques. En effet la conjonction de l’usine d’incinération des ordures ménagères, la proximité du périphérique et de la RD7 exposent clairement les isséens aux risques de pollution de l’air et à leurs conséquences en terme de santé publique.

Dans une démarche de prévention notamment à destination des plus fragiles, et des enfants en bas âge, il serait souhaitable que des analyses de la qualité de l’air soient à nouveau effectuées de façon permanente sur Issy-les-Moulineaux pour apporter aux citoyens une information précise.

Issy, le vote électronique à nouveau en question

Checklist.

Axelle Lemaire secrétaire d’Etat au numérique présentait ce matin 20 janvier 2016 sur France Inter, le projet de loi « pour une République numérique », qui allait être discuté devant l’Assemblée Nationale.

Durant cette émission elle a été interrogée sur le vote électronique et a clairement précisé qu’en l’état son projet de loi n’inclut pas de dispositions sur le vote électronique car cette question « n’est pas mûre aujourd’hui ».

En effet la secrétaire d’Etat au Numérique a précisé que les experts parmi lesquels l’Anssi (l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) étaient unanimes. Ils estiment qu’aujourd’hui la sécurité du vote électronique ne peut être totalement garantie.

Ceci confirme les positions que j’ai prises depuis plusieurs années sur Issy-les-Moulineaux. Les machines à voter du type de celles utilisées sur notre commune avec transmission des données par modem sont non seulement obsolètes, mais elles n’apportent pas non plus de garanties de fiabilité et de sécurité acceptables. En conséquence elles doivent être retirées au plus tôt.

Issy, La filière SEM ne doit pas quitter le Lycée Ionesco,

500_4383_vignette_ISSY_01Le 14 Janvier, le comité technique académique a décidé du transfert des six classes de Bac Pro Systèmes électroniques numériques (SEM) du lycée Ionesco à Issy-les-Moulineaux vers le lycée «Les Côtes de Villebon»  de Meudon-la-Forêt.

En l’état cette décision est ressentie par l’ensemble des interlocuteurs comme incohérente, injustifiée et inique.

En effet, pourquoi vouloir déstabiliser une filière d’enseignement qui fonctionne bien sur Issy-les-Moulineaux, qui attire de nombreux élèves et satisfait parents et enseignants.

Pour délocaliser la filière SEM, l’argument du sureffectif sur Ionesco ne tient pas, car la plupart des lycées des Hauts de Seine sont eux aussi dans ce cas, et pour Issy des solutions à court terme peuvent être trouvées comme l’optimisation de l’occupation des salles ou l’installation de locaux modulaires.

Et en cette période de contraintes budgétaires pourquoi mettre en œuvre cette délocalisation qui coutera aux contribuables franciliens plus de 3 Millions d’€  pour l’aménagement de nouveaux locaux.

Dans ce contexte, c’est le bon sens qui doit l’emporter. Les attentes des élèves, des parents et des professeurs doivent être entendues par le rectorat, pour le maintien de cette filière professionnelle sur Issy-les-Moulineaux, au sein d’un bassin d’entreprises et d’emplois tout à fait dédié à la sphère numérique.

Issy, Vœux 2016 du groupe Issy c’est Possible

Stortorget at Chritmas time

Tribune du groupe « Issy c’est possible ! » publiée dans le journal municipal « Point d’Appui » de Janvier 2016.

« Au nom de toute notre liste, nous vous présentons nos meilleurs vœux pour l’année 2016 ! 2015 aura été une année éprouvante pour notre pays, notamment avec ces deux vagues d’attentats qui voulaient mettre à mal nos modes de vie, nos valeurs et nos trois grands principes LIBERTE EGALITE FRATERNITE ainsi que celui de laïcité.

Nous résistons ! Nous sommes debout, collectivement debout ! Mais pas indemnes. Des fractures profondes se révèlent dans notre société que la politique et ceux qui la font peinent à réparer. Elles expliquent en partie la poussée de haine qui a marqué les élections régionales de décembre 2015 par la montée en flèche d’un parti qui porte en germe la destruction de la démocratie, de la tolérance, du vivre ensemble, de la culture. Le résultat final n’est qu’un lâche soulagement.

Nous sommes parfaitement conscients que les Français ont accordé un « sursis » aux partis de gouvernement, dont les nôtres.

Nous sommes parfaitement conscients de la fragilité de notre édifice républicain, malgré la solidité apparente de ses fondements. La fragilité est liée intrinsèquement à la manière dont les hommes et les femmes font de la politique.

2016 doit être une année de changements profonds de nos mentalités et de nos pratiques. Nous allons, à notre niveau nous y atteler. D’abord, dans l’enceinte du Conseil municipal, où notre parti pris est de considérer qu’il ne sert à rien d’intervenir sur ce que nous ne pourrions faire mieux.  Nous nous voulons résolument constructifs, force de proposition et pas de dénigrement.

Avec vous, nous proposons de tisser des liens d’écoute, de travail prospectif, en premier lieu pour comprendre et endiguer ce lent reflux de la citoyenneté, ensuite, pour construire des propositions et nous tourner résolument vers le futur. La colère dans les urnes se comprend ; elle est sans doute légitime. Mais afin d’éviter l’irréparable, il faut reprendre le chemin du dialogue et de l’engagement pour porter et concrétiser, à tous les niveaux des idées, des projets, des analyses et des espoirs. Pour ce faire, nous sommes disponibles pour vous rencontrer dans notre permanence, le dernier samedi matin de chaque mois, au 26 rue d’Estienne d’Orves.

Bonne et heureuse année 2016 !

Thomas PUIJALON, Kathy SIMILOWSKI, Vivien JULHES, Patrick AUFFRET (PS) et Fabienne GAMBIEZ (Front Démocrate-UDE) »

Meilleurs voeux 2016

abstract gold christmas tree background

En ce début janvier, je vous souhaite ainsi qu’à vos proches une excellente année 2016.

Sur le plan local, le 1er Janvier 2016 marque la naissance officielle de la Métropole du Grand Paris, notre commune y est naturellement rattachée. L’objectif de la mise en place de cette nouvelle structure est de réduire les inégalités entre les territoires franciliens, d’harmoniser les politiques locales, et d’initier une nouvelle dynamique en renforçant le Grand Paris comme métropole sur le plan international. Je suis convaincue que cette démarche est nécessaire et j’espère que sa mise en place se fera dans de bonnes conditions pour notre commune.

En 2016, au sein du Groupe Municipal d’opposition « Issy c’est possible », je continuerai à œuvrer pour qu’à Issy-Les-Moulineaux le citoyen soit vraiment remis au cœur des projets de ville, pour améliorer la qualité de la vie au quotidien, développer des environnements à taille humaine pour un mieux vivre ensemble dans nos espaces urbanisés.

Dans la perspective de vous rencontrer dans les prochaines semaines sur Issy-les-Moulineaux, je vous renouvelle tous mes vœux pour la réussite de ce que vous souhaitez entreprendre en 2016 !