[Communiqué de presse] A Issy, les sortants ont perdu l’adresse des élus minoritaires

L’inauguration de l’Espace Andrée Chédid a eu lieu vendredi 31 janvier 2014, sans que les élus minoritaires n’aient été conviés par le Maire et son équipe. Cristina Soler, Nicolas Moreau, Kathy Similowski, Fabienne Gambiez et Gaby Santarelli constatent que « le Maire privatise la commune pour son seul profit. »

« Andrée Chédid est une grande poétesse, humaniste, ouverte et généreuse. La famille n’est ni de droite ni de gauche. À part vouloir gonfler le compte de campagne du Maire sortant, nous ne comprenons pas ce que ce comportement a de républicain et de recommandable ».

« Si la poésie n’a pas bouleversé notre vie, c’est qu’elle ne nous est rien. Apaisante ou traumatisante, elle doit marquer de son signe; autrement nous n’en avons connu que l’imposture » Andrée Chédid

– See more at: http://www.puijalon.fr/communique-de-presse-a-issy-les-sortants-ont-perdu-ladresse-des-elus-minoritaires/#sthash.cxXQnKvL.dpuf

Jean-François APIOU, démocrate isséen, sur la liste Issy c’est possible

photoJe suis Jean-François APIOU, j’ai 48 ans et suis célibataire. Je suis arrivé à Issy-Les-Moulineaux au milieu des années 90. Cadre dans une société financière d’un constructeur automobile européen, j’y ai exercé les fonctions de représentant du personnel et de représentant syndical. J’y ai appris à écouter, à entendre, à juger une question, une idée sur sa pertinence et non son origine. J’ai toujours essayé de répondre à ces questions en ayant le souci de l’intérêt commun dans le cadre de la réalité économique de l’entreprise. La politique fait partie de ma vie depuis toujours, l’engagement politique depuis peu d’années. A chaque chose son temps. Je me suis engagé à la création du MOuvement DEMocrate pour les valeurs de justice et de tolérance, dans la réalité économique du pays. Je suis centriste, viscéralement centriste parce que j’ai des convictions fortes, profondément ancrées de tolérance, d’humanisme et de justice en accord avec mes croyances les plus profondes. C’est un choix pas une hésitation.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/jean-francois-apiou-democrate-isseen-sur-la-liste-issy-cest-possible/#sthash.cjTYHd8w.dpuf

Monique François, PS, est sur la liste Issy c’est possible

Dernière d’une famille modeste de cinq enfants (père militaire, mère au foyer), née au Tonkin, j’ai vécu jusqu’à 5ans en « Indochine française »  puis, de 8 à 10 ans, au Sénégal – ce qui explique peut-être mon incompréhension et ma grande amertume face aux manifestations racistes! – .

De retour en France, nous avons été confrontés à la crise du logement des années 50; grosses difficultés pour toute la famille : situations variées et très précaires pendant 7 ans – mais des parents toujours courageux et optimistes! – jusqu’à l’obtention d’un appartement correct à Paris,  15ème arrondissement.

Pour moi, c’est alors le début de la carrière professionnelle : 4 ans Institutrice, en région parisienne; puis, stage de PEGC (Professeur d’Enseignement Général des Collèges), suivi de l’entrée à l’IPES (Institut Préparatoire à l’Enseignement Secondaire); et enfin, stage de CAPES, et statut de « Prof de maths » dans l’Education Nationale!  J’ai bénéficié, avec reconnaissance envers la république, de ces cinq années d’études rétribuées, impossibles à envisager pour la famille dans d’autres conditions. J’ajoute que j’ai aussi participé à plusieurs  stages offerts de formation continue, en particulier : stage d’un an « dans la vie active » (ouverture sur l’ANPE et l’APEC) et échange de professeurs franco-québécois, pendant une année à Montréal.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/monique-francois-ps-est-sur-la-liste-issy-cest-possible/#sthash.34DVRIYk.dpuf