Serge Brière, l’écologie au sein de la liste Issy c’est possible

1398192_10202604555859794_1948955110_oJe suis né à Paris, le 19 novembre 1992. Collégien à Issy, je m’y suis finalement installé pour y vivre il y a deux ans. C’est précisément à la fin du collège que remonte mon engagement politique, notamment auprès de l’écologiste Corinne Lepage. Par la suite étudiant en Droit et Science politique à l’Université Paris Ouest Nanterre, je deviens en décembre 2012 responsable du groupe local EELV isséen, où je m’étais engagé à l’occasion de l’élection présidentielle de 2012. Mon implication dans la vie locale porte entre autres sur les sujets d’urbanisme, mais aussi sur tous les sujets relatifs à la santé publique à Issy : information et protection des habitants quant aux ondes électromagnétiques, propositions pour réduire l’impact de la canicule dans notre ville, qualité de l’air, caractère bio et local de l’alimentation dans les cantines scolaires, etc.

Issy : nous pouvons dès maintenant diminuer des dépenses au Budget 2014

IMG_23141Nous avons examiné le Budget primitif pour l’année 2014 soumis au vote du dernier conseil municipal de la Ville d’Issy-les-Moulineaux.

Ce budget fait apparaître des dépenses superflues, reconduites de l’année 2013. Prenons une simple ligne de la section de fonctionnement (celle qui sert à financer les dépenses courantes de la commune) intitulée : 6712 Amendes fiscales et pénales.

En 2012, cette ligne budgétaire a enregistré au Compte Administratif 2012 un montant de dépenses de 4.750,00€.

En 2013, cette ligne est montée entre le Budget primitif et les budgets rectificatifs au cours de l’année à 1.429.142,00€. Nous n’avons pas encore les données du Compte administratif 2013, mais cette ligne devrait avoisiner la consommation de l’année précédente. Pourtant, ces prévisions de dépenses sont obligatoirement financées par les recettes de l’année 2013 (puisqu’il est interdit aux collectivités locales de financer les dépenses de fonctionnement par de l’emprunt).

Au budget primitif 2014, cette même ligne budgétaire se voit doter de la coquette somme de : 1.428.215,00€.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/issy-nous-pouvons-des-maintenant-diminuer-des-depenses-au-budget-2014/#sthash.oPCqYgtt.dpuf

Issy, une ville au service des militaires, citoyens engagés!

ICP bleu-vertThomas Puijalon a commencé sa carrière professionnelle au Cabinet d’Alain Richard, Ministre de la Défense, où il entra comme appelé du contingent et où il termina chef adjoint du Cabinet civil et conseiller parlementaire, à seulement 24 ans. Il se rappelle avec émotion de cette période : « j’ai gardé beaucoup d’affection pour la communauté militaire. Le sens de l’engagement se perd dans notre société, surtout quand il s’agit de mettre sa vie au service de la protection de notre pays. Dans notre société, les héros sont acteurs, footballeurs, chanteurs, mais rarement ceux qui risquent leur vie pour notre sécurité intérieure ou pour maintenir la paix« .

Issy compte une forte proportion de familles de militaires, qu’ils soient gendarmes ou militaires des trois armées. Il faut aujourd’hui rendre toute leur place dans la cité à ces citoyens engagés. Commémorer le 11 novembre, le 8 mai et le 14 juillet est indispensable. Nous devons plus à ces hommes et ces femmes qui changent continuellement d’affectations et connaissent des ruptures géographiques permanentes au cours de leur carrière.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/issy-une-ville-au-service-des-militaires-citoyens-engages/#sthash.XPzRPQBy.dpuf

Marie-Claude Ledur (candidate PS) : « chers Isséens, votez pour nous, vous ne serez pas déçus »

Provinciale, je suis née dans une famille traditionnelle, de  droite, catholique et engagée politiquement.

Ma vie a basculée en mai 68 : j’étais alors étudiante à Lyon et en quelques jours mon univers s’est élargi,  j’ai découvert la liberté, le plaisir et la richesse des échanges, le bouillonnement social, tout prenait un autre sens. Je n’ai plus eu qu’une envie « monter à Paris »

ICP magentaAvec un camarade, qui deviendra plus tard mon mari, nous avons passé un concours d’administration centrale  pour rejoindre la capitale.

Les Ministères recrutaient massivement, de nouveaux services se créaient et, comme beaucoup de fonctionnaires de cette génération, j’ai fait une carrière qui m’a passionnée : responsabilité dans divers domaines, sept ans au cabinet du Ministre de la Recherche, intégration à l’inspection générale de l’industrie et du commerce puis au contrôle général économique et financier du ministère des Finances.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/marie-claude-ledur-candidate-ps-chers-isseens-votez-pour-nous-vous-ne-serez-pas-decus/#sthash.FIUXTvYm.dpuf

Patrick Auffret, PS, un entrepreneur sur la liste Issy c’est possible !

ICP bleu-vertComme la majorité d’entre vous, j’habite ISSY LES MOULINEAUX depuis moins de 12 ans, venant de PARIS ou je suis né en 1952.

Après des études courtes,  j’ai intégré une compagnie d’assurances Suisse, période pendant laquelle j’ai repris mes études de Droit à faculté de Paris II Assas, en cours du soir et le samedi.

En 1979, j’ai proposé à la compagnie d’assurances la création d’une agence d’assurances à Paris 15 ou je vivais. Cela a été le début d’une belle aventure faite de rencontres et d’ouvertures aux autres, suivie d’une deuxième création d’agence en 2007, rue St Charles dans le 15°.

Parallèlement,  je militais dans des associations luttant contre les discriminations, l’accès aux soins pour les malades victimes du HIV et pour l’égalité de Droits pour tous, tout en pratiquant le Football au sein des Suisses de Paris (dont vous connaissez l’hôpital à ISSY ) et ce pendant 35 saisons.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/patrick-auffret-ps-un-entrepreneur-sur-la-liste-issy-cest-possible/#sthash.bn7FYh2f.dpuf

David Boquet, Démocrate isséen, sur une liste « riche d’idées novatrices »

IMG_5058J’ai 41 ans, je suis d’origine Havraise, j’ai vécu plusieurs années à Rouen avant de m’installer en 1999 à Boulogne Billancourt Sud où je travaillais à l’époque. Même si je n’étais pas très bien logé dans mon immeuble 1900 sous les toits, la ville était vivante, et j’aimais y vivre. C’est en 2004 que j’ai emménagé à Issy Les Moulineaux dans le quartier de la ferme. Un quartier que j’ai vu profondément changer, ainsi que le quartier voisin de Meudon. Etant informaticien sur Saint Quentin en Yvelines, je me suis dans un premiers temps réjoui d’un centre commercial et d’une ligne RER plus proche. J’ai bien évidemment applaudi la prolongation de la ligne T2 jusqu’à la Porte de Versailles. Je pensais que notre maire avait pour objectif de faire une ville aussi vivante que celles que j’avais pu connaître, et que sa stratégie de rénovation de la ville était une étape transitoire pour attirer de nouveaux habitants et y créer un centre de vie. Les années qui ont suivi m’ont montré que je me trompais. Le bétonnage est devenu à Issy Les Moulineaux un but alors que c’est un moyen.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/david-boquet-democrate-isseen-sur-une-liste-riche-didees-novatrices/#sthash.mBGm2gvV.dpuf

Osons partager l’art à Issy avec une artothèque

ICP jauneEmprunter une œuvre d’art dans une Artothèque : Issy c’est possible !

Vous êtes un particulier, une entreprise, une collectivité ; une Artothèque qu’est-ce que cela éveille en vous ? Art ? Bibliothèque ? Emprunter une œuvre d’art ?

Imaginez-vous une galerie de tableaux, de photos, d’estampes contemporaines où vous pourriez faire votre marché en prenant tout le temps de choisir parmi des artistes celui ou ceux qui retiennent le plus votre attention et parlent à votre œil, à votre imaginaire…

Comment ? Où ?

En empruntant comme un livre, une œuvre d’art (pour deux mois) dans la future Artothèque d’Issy-les-Moulineaux. Un espace tout spécialement dédié au prêt d’œuvres d’art et qui présente un fonds important d’artistes de la ville ou d’autres horizons.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/osons-partager-lart-a-issy-avec-une-artotheque/#sthash.IbJOy5MG.dpuf

Georges Tixier, candidat (PS) pour qu’Issy retrouve l’harmonie et non la démesure

tixierJe m’appelle Georges TIXIER. Je suis ingénieur de formation. J’habite à Issy-les-Moulineaux depuis 1985. Cette ville proche de Paris, jouissant d’un bon réseau de transports en commun, présentait beaucoup d’opportunités grâce à ses nombreuses friches industrielles. On pouvait espérer un développement harmonieux avec des constructions équilibrées de logements et de bureaux, la percée de pistes cyclables, l’augmentation des surfaces d’espaces verts en proportion de celle du nombre d’habitants. Au lieu de cela du béton (même le quartier bétonné du fort habilement baptisé éco-quartier !), pas un seul espace vert supplémentaire quand la population s’est accrue de 20 000 habitants. Ceux-ci au contraire ont même été rognés avec par exemple la construction d’un immeuble dans le jardin attenant au parc Henri Barbusse. Au lieu de pistes cyclables quelques dangereuses autorisations de rouler à contre-sens des véhicules à moteur.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/georges-tixier-candidat-ps-pour-quissy-retrouve-lharmonie-et-non-la-demesure/#sthash.iGgoc5HS.dpuf

RD7 à #Issy, préparons ensemble l’inspection du Président du Conseil général des Hauts-de-Seine

IMG_23081La presse annonce une grande visite d’inspection du Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, le 4 mars 2014… Tiens, c’est bizarre… Pourquoi le 4 mars???  Cela fait 6 ans que la RD7 est en chantier permanent, et tout d’un coup, comme une hirondelle qui croirait faire le printemps, voilà notre édile qui vient faire une visite à Issy.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/rd7-a-issy-preparons-ensemble-linspection-du-president-du-conseil-general-92/#sthash.hRk5nyVk.dpuf

Issy c’est possible, lance la course aux magnets et un jeu concours

nonameDimanche 23 Février, la liste Issy c’est possible lance sa collection 2014…  colorés, acidulés, variés… Ces 6 magnets vont s’arracher dans Issy.Un jeu concours récompensera les 5 premiers à reconstituer la collection complète des 6 magnets distribués lors de nos rencontres de terrain. Ces 5 premiers seront invités à un repas préparé par le Tête de liste Thomas Puijalon qui aime partager sa cuisine.Vous trouverez les heures et lieux de distribution au fil de la campagne sur le site http://puijalon.fr , la page Facebook tpuijalon et twitter @tpuijalon

Notre 1er rendez-vous sera le dimanche 23 février à 10h30 au Marché Corentin Celton et devant le Monoprix à Mairie d’Issy.

Lire la suite : http://www.puijalon.fr/issy-cest-possible-lance-la-course-aux-magnets/#sthash.OwHIbyOU.dpuf