Zac Coeur de ville : pour un urbanisme raisonné

Intervention au conseil municipal du 3 octobre 2013 :

Il a été rappelé lors de cette délibération que pour un projet d’une telle ampleur, les isséens doivent être consultés d’autant que les conversations citoyennes ne portaient pas sur ce projet :  “Accueillir le Conseil Régional, pourquoi pas ? Cela pourrait participer à valoriser l’image de la ville. Mais est-ce que le centre-ville d’Issy est l’endroit le plus adapté pour accueillir ce type de projet ?

J’estime que si le Conseil Régional souhaite s’installer sur notre ville, cela doit s’inscrire dans les projets d’urbanisme existants sans les bouleverser et pas au détriment des logements.

Vous nous présentez aussi le projet d’un centre commercial de 20 000 m², ce qui représente une surface 30% plus grande que celle des 3 Moulins : 20 000 m² en plein centre ville. Quelle forme prendra ce centre commercial? Un hypermarché ou des petits commerces? Et quelles conséquences envisagez-vous en termes de transport, de circulation, et de flux logistiques, c’est-à-dire l’approvisionnement des marchandises ?

Et quid des espaces verts dont vous ne parlez pas ici, ou de l’auditorium en un temps envisagé ?

Comment ne pas souligner la proportion de logements réduite à la portion congrue, seulement 10% du projet : A Issy c’est une nouvelle fois le bureau qui est privilégié plutôt que le logement.

Dans ces conditions comment pourra-t-on répondre aux objectifs de création de logements sur lesquels vous vous êtes engagés ?

Enfin la procédure est clairement inadaptée à un projet d’une telle ampleur : le centre-ville concerne tous les isséens, tous les conseils de quartier doivent être consultés, une seule réunion publique n’est pas suffisante !”

 

 

Contrat de développement Territorial GPSO : on pouvait mieux faire

GPSOLors du conseil du 3 octobre 2013, je suis intervenue sur l’adoption du contrat de développement territorial par la communauté d’agglomération Grand Paris Seine-Ouest:

 « C’est un projet très ambitieux qui a été présenté aux citoyens mais qui laisse un certain nombre de regrets. Dans l’ensemble, il affiche des ambitions économiques qui ne sont pas assez tournées vers les TPE/PME, et le développement des commerces qui participent également à l’animation de l’agglomération ne fait pas l’objet d’un projet transverse, ce qui est dommage. Les objectifs environnementaux étaient perfectibles, et le CDT manque aussi d’ambition le volet social, que ce soit en terme de logements, de développement associatif et plus généralement en faveur de l’économie sociale et solidaire, qui est aujourd’hui reconnue comme vecteur de développement économique. En matière de transports les projets d’infrastructures, notamment sur la ligne 12, ne font l’objet d’aucun échéancier c’est là aussi regrettable. Enfin il présente aussi le risque d’une spécialisation trop marquée de certaines communes dont la nôtre et le point qui semble le plus préoccupant concerne la poursuite de la densification sur Issy-les-Moulineaux. »