Issy : réserves sur le compte administratif 2012

Lors de la présentation du compte administratif 2012 en Conseil municipal, dans le cadre de mon intervention orale, j’ai souhaité monter les réserves que m’a inspiré ce document notamment concernant la section d’investissement :

 

“Le compte administratif permet d’évaluer les réalisations municipales sur l’année qui vient de se terminer et de cerner le niveau des réalisations par rapport à l’ensemble des prévisions.

C’est donc le thermomètre de la bonne exécution budgétaire.

 

Sur le compte administratif 2012 tout comme l’année précédente, on constate des écarts significatifs, entre le voté et le réalisé. Pour 2012, si au global les recettes ont été surestimées de 12%,  les dépenses quant à elles l’ont été de 60%. Dans le détail on constate, que chacune des sections contient des disparités, ainsi pour le fonctionnement, les recettes sont sous estimées de 18%, mais les dépenses sont sur estimées de 30%.

 

Et ce n’est même pas la solidarité régionale, qui vous oblige à cette sur-estimation des dépenses, puisque si le fonds de solidarité a augmenté en un an de 963 000€, il ne représente que 4.9% des dépenses de gestion courante en 2012 contre 4% l’année précédente. D’ailleurs pouvons refuser cette solidarité aux autres communes qui accueillent tout de même 80% des isséens qui travaillent à l’extérieur de notre commune ?

Concernant à présent la section investissement, entre le prévisionnel et le réalisé, les dépenses et les recettes ont été sur estimées respectivement de 50% et 42%. A un tel niveau cela pose vraiment question !

Sans rentrer trop dans les détails, si l’on ne regarde que le chiffre des dépenses totales d’équipement, vous avez fait voter à cette assemblée 60 M€ pour un montant de réalisations qui n’est seulement que de 29M€ : soit inférieur de 50%. Vous nous expliquerez certainement que cette situation est due aux retards de travaux, mais si on regarde le niveau des immobilisations en cours qui ont pour objet de refléter la valeur des travaux non terminés, le chiffre est de 3.9M€ en tenant compte des restes à réaliser contre 15.3M€ votés, soit seulement 26% de taux de réalisation.

Ces éléments montrent donc que :

– soit vous avez des difficultés à apprécier la valeur et le calendrier des investissements réalisés pour répondre aux besoins des isséens,

– soit que ces chiffres sont le reflet d’une politique d’investissements sans réelle vision globale pour la ville.

 

En conclusion, je sais que M. Smaragdt aime intégrer des comparatifs à sa démonstration et comparer Issy à la moyenne nationale des villes de même strate, j’ai ainsi relevé page 4 du compte administratif des éléments intéressants :

Les recettes réelles de fonctionnement / population sont de 1 967 € pour Issy, contre 1 373€ pour les villes de même strates : donc supérieures de 43% sur Issy.

En revanche les dépenses d’équipement brut / population sont sur Issy de 243€ vs 482€ dans les villes comparables donc inférieures de 50% pour Issy.

En clair, nous avons presque deux fois plus de ressources que les villes de même strates, mais nous dépensons en équipements deux fois moins que les autres, j’estime que ceci représente un problème central pour notre commune et c’est extrêmement préoccupant pour l’avenir. «